Tout comme Only, SFR nous a généreusement proposé un Acer Liquid en test. C’est donc moi qui suis chargé de vous faire un petit article dessus.

La séance de torture s’est effectuée au même moment que le test de Le Redac sur l’Acer Liquid de chez Only. Cet article est donc un complément au test précédent.

Je vais beaucoup m’attarder sur la coque et son aspect extérieur vu que c’est sur quoi j’ai vraiment bloqué.

La première phrase qui m’est venue à l’esprit lors de  la première manipulation du téléphone est “il est pas si mal finalement”. Avant de l’avoir dans mes mains, je pensais toujours que l’Acer Liquid ressemblait trop un bloc de plastique (sans doute à cause de la coque blanche). La version avec une coque noire est beaucoup plus classe.

La coque a une finition laquée. Certains diront que ça lui donne un effet glossy le rendant joli. Mais personnellement je trouve qu’avoir l’arrière du téléphone laqué n’est pas une très bonne idée. Ayant souvent les mains moites, je me retrouve avec un téléphone qui glissent entre mes mains. Ensuite à la manipulation des boutons latéraux, j’ai pu constaté que mon bouton caméra grinçait un peu à l’utilisation. Un léger frottement entre la coque et le bouton. Je vous rassure, ce qui n’est pas le cas sur tout les modèles.

Sous la coque, on retrouve la batterie qui doit être retirée pour y mettre une puce et la carte SD. (J’entends déjà Sawa et son Dream venir :p). Quand on referme le couvercle de la batterie, je me suis rendu compte que la coque épouse parfaitement le reste de la coque, ne laissant aucun jeu. Chose qui m’a beaucoup plu. Une grande majorité des coque en plastique ne se referme pas parfaitement. On sent la plupart du temps que la coque bouge un tout petit peu quand on exerce une pression sur les bords du téléphone.

A l’utilisation, le Liquid que j’ai manipulé est très fluide (plus qu’un X10 sortant d’une boite et sans mise à jour). Il est à noter que la machine que j’ai eu en test était sous la dernière mise à jour pour le Liquid. On a pu constaté que cette dernière mise à jour apporte beaucoup à l’autonomie. J’ai pu torturer la petite bête durant trois jours avec une seule charge de batterie, tout en sachant, que j’avais la 3G, et le GPS activé.

Lorsqu’on reçoit un message, on peut voir à travers la façade latérale du dessus du téléphone une icône d’enveloppe qui clignote.

Sinon une petite particularité que j’ai trouvé dans les options c’est la sensibilité du panneau tactile qui est réglable … J’ai essayé de changer, je n’ai constaté aucune différence entre haute et moyenne. Par contre, en basse, la sensibilité est vraiment basse.

A noter que l’Acer Liquid est le premier smartphone sous Android de la marque. Ce qui est vraiment pas mal.

Dans l’ensemble c’est un bon smartphone. On regrettera juste qu’il soit pas sous une version Android plus récente. Chose que je ne comprends pas. L’interface du Liquid n’est pas particulièrement personnalisé, on retrouve le UI de base avec deux ou trois widgets en plus.

(Toutes les photos ont été prises avec mon X10 à la lumière de ma lampe de bureau)