Dès mon arrivée dans ce monde étrange mais génial, on a commencé à m’arroser gracieusement de mots et de phrases bizarres tels que “flash le bios”, “c’est rooté”, “c’est une cyanogen ?”. Pour moi, c’était un peu comme ci un maçon débarquait dans une conversation d’informaticien.

Tout ça pour dire que des fois, il est utile d’expliquer à certains ce qui est évident pour d’autres. Ne sait-on jamais, il y a peut-être des gens dans le même cas que moi.

Aujourd’hui, j’annonce une brève présentation non technique du Cyanogen Mod.

Le Cyanogen Mod, késako ?

Déjà, la page officielle de la bête décrit Cyanogen comme étant un aftermarket firmware basé sur le système Open-Source Android. (Houla, ça commence). En gros, cela signifie qu’il s’agit d’une version d’Android customisée qui embarque un lot de fonctionnalités accessoires, souvent indisponibles sur la version officielle d’Android vendue avec nos chers Smartphones.

C’est comme si on achetait une voiture déjà tunée quoi !? Ouais c’est sa !

Parmi ces fonctionnalités on trouve en autre:

  • Le lockscreen gesture : qui permet de lancer une application ou de débloquer le téléphone en desinant une forme depuis l’écran de déblocage du téléphone.
  • L’Open VPN qui permet de créer et de se connecter à un tunnel VPN
  • L’incognito mod qui rajoute au navigateur la possibilité de surfer la vibe sans laisser de trace (Hummm…)

L’ensemble des applications préinstallés se trouve à l’adresse : http://wiki.cyanogenmod.com/index.php?title=Barebones

Le tout optimisé comme il se doit. Tellement optimisé que l’auteur prévient :

” While this build is heavily optimized, it is also capable of pushing your phone much harder. I am not responsible for bricked devices, dead SD cards, thermonuclear war, or the current economic crisis. Please do some research (…) and if you point the finger at me for messing up your device, I will laugh at you. “

Hormis les fonctionnalités, nous avons aussi une interface utilisateur revue, personnalisée et configurable en très très très grande partie.

Attention, il est tout de même bon à savoir que Cyanogen n’est pas un logiciel que l’on installe sur son Android, il faut carrément le remplacer. Et là, comme on le dit souvent … c’est à nos risques et périls. Pour savoir si Cyanogen existe pour votre précieux, rendez-vous à l’adresse : http://www.cyanogenmod.com/devices et pour l’installation, google est notre ami.

Et la batterie ?

Ha j’attendais cette question ! La réponse est … que j’en ai pas. Cela dépend en très grande partie de la machine, des applications lancées, de la fréquence d’utilisation, de la météo et du prix du baril de pétrôle. je compte justement sur vous chers lecteur, heureux possesseurs du Cyanogen Mod, pour poster cette information. Pour ma part, sur mon HD2 ( installé en natif o/ ), en utilisation normale (wifi, navigation et téléphonie, sms), je tiens 2 jours facile.

Voila pour cette breve présentation. Pour plus d’informations, je donne rendez-vous sur le site officiel de Cyanogen à l’adresse http://www.cyanogenmod.com/ ou sur le forum XDA http://forum.xda-developers.com/filter.php?cat=Android

Bon test à vous !